Sélectionner une page

La géobiologie (géo comme terre, bio comme vie, logie comme logos la connaissance) est l’étude de l’influence de l’environnement sur le vivant. C’est une science et en même temps un art.

C’est une science, parce qu’elle repose sur des bases réelles, facilement observables, et que nos physiciens ou chimistes possèdent depuis longtemps les outils nécessaires pour faire, refaire, et refaire encore, toutes les expérimentations adéquates.

C’est un art, parce qu’elle est la fille de la radiesthésie et peut être abordée par l’utilisation du pendule et de la baguette entre autre.

Parfois confondu avec la géologie, le terme géobiologie est sans doute encore méconnu de nos jours. Cette discipline porte un nom récent posé sur des techniques, qui elles, sont pratiquées depuis des millénaires, et qui permettent de traiter des relations de l’environnement, des constructions et du mode de vie avec le monde vivant.

Qu’il s’agisse de l’ensemble des influences de l’environnement sur le vivant, et notamment des ondes liées aux champs électriques et magnétiques, courants d’eau souterrains, réseaux dit « géobiologiques », failles géologiques, la géobiologie s’invite dans la compréhension de phénomènes invisibles provenant du sous-sol de la terre, de nos technologies modernes ou encore des mémoires parasites qui polluent nos habitats affectant notre santé et notre bien-être.

On parle d’approche sensitive…

L’impact de notre environnement sur tout ce qui est vivant, à savoir l’humain, le monde animal, végétal ou encore minéral, c’est cela la géobiologie.

Cela touche le côté extrêmement cartésien avec des mesures de champs électromagnétiques, les perturbations artificielles, mais aussi un côté un peu plus irrationnel, plus « sensitif », qui va permettre de ressentir ce qui se passe dans l’habitat et, éventuellement, de corriger des perturbations qui sont en provenance du sol ou bien des énergies particulières présentes dans des habitations. Il s’agit d’aider les personnes à retrouver la connexion avec leur habitat, car en géobiologie, on considère que l’habitat est le reflet de l’habitant.

Cela fait appel à la sensibilité vibratoire…

Nous avons tous des capacités extra-sensorielles, il s’agit avant tout d’être à l’écoute de notre intuition.

Pus jeune, j’étais fasciné par tout ce qui touche à l’irrationnel, ce que la science n’explique pas dans l’extraordinaire ou l’invisible.

Nous avons des capacités infinies, moi, j’utilise beaucoup ce que l’on appelle le clair-ressenti, une manière de ressentir l’énergie avec les mains, mais l’utilisation de baguettes et du pendule se fait aussi,  ce ne sont jamais que des amplificateurs de nos propres ressentis corporels. Il faut donc être bien ancrés aux forces du Ciel et de la Terre, et bien en forme pour mettre en pratique.

Quand vous contactez un Géobiologue, essayer de savoir s’il appartient à une école, une fédération ou confédération, comment il a été formé, s’il a une reconnaissance de ses pairs, si c’est une entreprise ou un amateur, quel matériel il utilise. Demandez un devis détaillé.

Tout cela est important pour la réussite de l’analyse de votre habitat.

article soumis par Joël Cappiot – ewa-energie-vibratoire.com

Recent Posts

De l’énergie solaire sans Linky et sans ondes

De l’énergie solaire sans Linky et sans ondes

Transformer la lumière du soleil en électricité et tendre vers l’autonomie énergétique séduit l’esprit. Partage sur une installation solaire photovoltaïque sans Linky, sans pollution électromagnétique et maîtrisable par son propriétaire.

lire plus